l'accueil /Connaître ALLAHQui nulle divinité à part lui / La faveur du mot “nulle divinité à part ALLAH"

La faveur du mot “nulle divinité à part ALLAH"


La faveur du mot “nulle divinité à part ALLAH"

Le messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui): (L'islam est bâti sur cinq choses: l'attestation qu'il n'y a pas d'autres divinités qui méritent d'être adorées si ce n'est Allah et que Muhammad est le Messager d'Allah, accomplir la prière, s'acquitter de la zakat, le hajj et jeûner le ramadan) [Rapporté par Boukhari].

Il dit aussi (Paix et bénédiction d’Allah sur lui): (la meilleure des paroles que j’ai dite ainsi que les prophètes qui m’ont précédé est: Il n’est de Dieu qu’ AllAh, Lui seul, Il n’a pas d’associé, à Lui la souveraineté et à Lui la louange et Il est sur toute chose tout puissant)
[Rapporté par Tirmidi].

Il dit aussi (Paix et bénédiction d’Allah sur lui): (Lors de sa mort, Noah prophète d’Allah (paix soit sur lui) , dit à son fils: Je t’ordonne d’attester qu’il n’y a de Dieu qu’Allah. Si les sept cieux et sept terres, sont mis dans une balance au coté de La ilaha illa Allah (il n’y a de Dieu qu’Allah) la balance penchera en faveur de la ilaha illa Allah. De même si les sept cieux et sept terres étaient un énorme anneau vague, ils seront brisés par la ilaha illa Allah) [Rapporté par Boukhari dans la «littérature singulière»].

Pour ce mot «Nul Dieu à part Allah», Allah a embelli le Paradis, a allumé l’Enfer et a instauré le «marché» des bonnes et mauvaises œuvres.

Conditions du mot “nulle divinité à part ALLAH”:

1. La connaissance de sa signification:

Celui qui le prononce doit connaitre sa signification et les volets qu’il comporte: négation de divinité à part Allah et son affirmation uniquement pour Allah (Gloire à Lui) Allah (le Très Haut) dit: {Sache donc qu'en vérité, il n'y a point de divinité à part Allah} (MOUHAMMAD: 19).

2. La certitude:

C'est-à-dire qu’il ne doit y avoir aucune doute dans le cœur de celui qui le prononce. {Les vrais croyants sont seulement ceux qui croient en Allah et en Son messager, qui par la suite ne doutent point et qui luttent avec leurs biens et leurs personnes dans le chemin d'Allah. Ceux-là sont les véridiques} (AL-HUJURAT: 15).

(Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit: (L’attestation qu’il n’y a de Dieu qu’Allah et que je suis le Messager d’Allah quiconque rencontrera Allah en la prononçant sans aucun doute, ne sera plus privé du Paradis)
[Rapporté par Mouslim].

3. L’admission de ce que nécessite ce mot par le cœur et la langue:

On veut dire ici par admission le sens contraire du refus et d’orgueil; Allah (Gloire à Lui) dit: {Ainsi traitons-Nous les criminels. 35. Quand on leur disait: “Point de divinité à part Allah”, ils se gonflaient d'orgueil}

(SAFFAT: 34 – 35).

4. La soumission à ses significations:

Cela veut dire que le serviteur doit pratiquer les commandements d’Allah et s’abstenir à ses interdictions; (Gloire à Lui) dit: {Et quiconque soumet son être à Allah, tout en étant bienfaisant, s'accroche réellement à l'anse la plus ferme. La fin de toute chose appartient à Allah} (LUQMAN: 22).

En réalité, l’asservissement c’est le fait que le cœur asservie et adore. Quiconque asservie quelqu’un et le tient sous le joug devient son serviteur.

5. La véracité:

C'est-à-dire que celui qui le dit doit le dire sincèrement de son cœur de telle façon que le cœur concorde avec la langue. (Gloire à Lui) dit: {Parmi les gens, il y a ceux qui disent: “Nous croyons en Allah et au Jour dernier!” tandis qu'en fait, ils n'y croient pas. 9. Ils cherchent à tromper Allah et les croyants; mais ils ne trompent qu'eux-mêmes, et ils ne s'en rendent pas compte} (Al-BAQARAH: 8 – 9).

6. Le dévouement:

Qui veut dire chercher la satisfaction d’Allah à travers ce mot; (Gloire à Lui) dit: {Il ne leur a été commandé, cependant, que d'adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif, d'accomplir la Salat et d'acquitter la Zakat. Et voilà la religion de droiture} (AL-BAYYINAH: 5).

7. L’amour pour ce mot et pour ses gens qui le pratiquent en respectant ses conditions et en détestant tout ce qui le contrarie; (Gloire à Lui) dit: {Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d'Allah, des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Allah. Or les croyants sont les plus ardents en l'amour d'Allah. Quand les injustes verront le châtiment, ils sauront que la force tout entière est à Allah et qu'Allah est dur en châtiment!...}
(Al-BAQARAH: 165).

C’est cela le sens du mot «Point de divinité à part Allah» et ce sont celles-là ses conditions avec lesquelles le serviteur sera sauvé du châtiment d’Allah. On disait à Hassan Basri: Il y a des gens qui disent: " Qui dit: Point de divinité à part Allah, entrera au Paradis; il a dit: Qui dit Point de divinité à part Allah en respectant ses droits et obligations entrera au Paradis".

Certes le mot «Point de divinité à part Allah» ne sera utile à celui qui le dit que s’il le pratique et remplit ses conditions. Pour celui qui le prononce et renonce à le pratiquer, sa prononciation ne sert à rien jusqu’à ce qu’il conjoint sa parole à son œuvre.

De plus en plus le cœur aime Allah, de plus en plus il L’adore Lui seul.

Les annulatifs du mot “nulle divinité à part ALLAH”

1. Le polythéisme qui signifie ici:

Le polythéisme majeur exclut de l’islam, ainsi Allah ne pardonne point celui qui meurt en menant cette croyance qui signifie prendre un associé partageant avec Allah Son droit de Sa souveraineté, de Son adoration et de Ses noms et attributs. Allah (Gloire à Lui) dit: {Certes, Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne des associés. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Quiconque donne des associés à Allah s'égare, très loin dans l'égarement} (AN-NISA': 116).

Il dit aussi (Gloire à Lui): {En effet, il t'a été révélé, ainsi qu'à ceux qui t'ont précédé: “Si tu donnes des associés à Allah, ton œuvre sera certes vaine; et tu seras très certainement du nombre des perdants. -66-. Tout au contraire, adore Allah seul et sois du nombre des reconnaissants}

(AZ-ZUMAR: 65 – 66).

Aucun ne doit invoquer Allah que par Ses noms, c'est ainsi l’invocation autorisée et commandée est celle mentionnée dans Sa parole (Gloire à Lui): {C'est à Allah qu'appartiennent les noms les plus beaux. Invoquez-Le par ces noms et laissez ceux qui profanent Ses noms: ils seront rétribués pour ce qu'ils ont fait}
(AL-ARAF: 180).

2. Celui qui met entre lui et Allah des intermédiaires leur invoquant, leur demandant l’intercession et se rapproche d'eux par l’adoration; certes, il contredit par ces actes le mot «Nul Dieu à part Allah»

3. Celui qui ne considère pas les polythéistes comme mécréants ou authentifie leur doctrine; car en réagissant ainsi, il doute son islam qui est la seule religion agréée par Allah; quiconque doute de la mécréance de celui qui adore d’autres Dieux à part Allah ou leur consacre une adoration quoi que ce soit ou doute de la mécréance des juifs, chrétiens et païens ou doute qu'ils ne seront pas à l’enfer ou valide certaines doctrines et œuvres des polythéistes que les arguments (du Coran et sounna) affirment que leurs acteurs sont mécréants, devient mécréant.

4. Celui qui a la conviction qu’une guidée, autre que celle du prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) est plus parfaite que la sienne, ou qu’un jugement autre que le sien est meilleur, comme celui qui préfère le jugement des lois et coutumes au jugement de la législation islamique, ou croit la possibilité de leur jugement ou croit qu’ils sont similaires à la législation islamique, tout cela est une mécréance en Allah Glorifié. Selon ce qu’Il a dit (le Très Haut): {Et ceux qui ne jugent pas d'après ce qu'Allah a fait descendre, les voilà les mécréants} (AL-MA-IDAH: 44).

Il a dit aussi: {Non!...Par ton Seigneur! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu'ils ne t'auront demandé de juger de leurs disputes et qu'ils n'auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décidé, et qu'ils se soumettent complètement [à ta sentence]} (AN-NISA': 65).

5. Celui qui répugne une partie de ce que le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a apporté est un mécréant, même s’il l’applique lui-même; car il n’a pas aimé ce qu’Allah a commandé. Parmi les conditions du mot «Nul Dieu à part Allah» l’amour de tout ce qui est venu d’Allah et quiconque déteste ce qui est venu par le messager (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) n’a point réalisé le sens de l’attestation «que Mohammed est messager d’Allah» car ce mot nécessite la soumission à ce que le messager (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a rapporté et avec poitrine ouverte.

6. Celui qui se moque d’une chose faisant partie de la religion du Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) , de sa récompense ou de son châtiment, est un mécréant.

Car il n’a pas respecté cette religion qui doit être respectée et n’ a pas respecté celui qui l’a apportée; bien plus Allah a jugé de mécréance des gens qui étaient même croyants lorsqu' ils se sont moqués de Son messager (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) et de ses disciples en disant: nous n’avons jamais vu des gens aussi gourmands, menteurs et peureux à la rencontre comme nos réciteurs (de Coran) et Allah a fait descendre à propos d’eux: {Et si tu les interrogeais, ils diraient très certainement: “Vraiment, nous ne faisions que bavarder et jouer. ” Dis: “Est-ce d'Allah, de Ses versets (le Coran) et de Son messager que vous vous moquiez? ”66. Ne vous excusez pas: vous avez bel et bien rejeté la foi après avoir cru} (AT-TAWBAH: 65 -66).

Allah les a jugés de mécréants même s’il étaient auparavant des croyants, la preuve Sa citation suivante: {vous avez bel et bien rejeté la foi après avoir cru} (AT-TAWBAH: 66).

Il leur a affirmé la foi avant qu’ils disaient ce qu’ils avaient dit, puis Il les jugent de mécréants même s’ils l’ont dit à titre de plaisanterie et voulaient uniquement adoucir la fatigue de la route avec ces blagues.

7. La sorcellerie:

Il s’agit de récitations discrètes, récitations ambigües et nouement qui influencent les corps et cœurs conduisant à la mort et la désunion des époux; tout ceci est une mécréance. Allah (Gloire à Lui) dit: {Et ils savent, très certainement, que celui qui acquiert [ce pouvoir] n'aura aucune part dans l'au-delà}
(Al-BAQARAH: 102).

C'est-à-dire une part et Il a dit avant cela: {mais ceux-ci n'enseignaient rien à personne, qu'ils n'aient dit d'abord: “Nous ne sommes rien qu'une tentation: ne soit pas mécréant"}
(Al-BAQARAH: 102).

le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit: ("Evitez les sept pernicieuses". Ils dirent: "O Messager de Dieu! Que sont-elles? " Il dit: Associer quoi que ce soit à Dieu, Pratiquer la magie, Tuer sans raison légitime l'âme que Dieu a faite sacrée, Manger l'intérêt, Manger les biens de l'orphelin, Tourner le dos dans la bataille, Accuser à tort d'adultère les femmes chastes, croyantes et distraites) [Rapporté par Boukhari].

Il dit aussi (Paix et bénédiction d’Allah sur lui): (Celui qui souffle sur un nœud pratique la sorcellerie, celui qui pratique la sorcellerie est un polythéiste et celui qui s’accroche à une chose dépendra de cette chose) [Rapporté par Nassai’].

Est considéré aussi de la sorcellerie, l'astrologie et la justification des événements terrestres par les astres, selon ce qu’a rapporté Abou Daoud selon Ibn Abbas que le messager (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit: (Quiconque acquiert la connaissance d'une des branches de l'astrologie a acquis la connaissance d'une des branches de la magie. Plus il augmente son savoir en cette matière, plus il augmente ses péchés) [Recueilli par Bayhaqi].

(Gloire à Lui) a dit: {Et le magicien ne réussit pas, où qu'il soit”}
(TA-HA: 69).

Et parmi la magie la séparation et l’affection: c'est-à-dire séparer les amoureux ou attirer l’homme vers la femme.

La science utile est celle qui pousse le serviteur à réaliser l’unicité d’Allah et ses annexes comme l'assistance et la bienfaisance à l’humanité. Par contre, la science inutile est celle qui pousse le serviteur à devenir polythéiste, à nuire et méfaire à l’humanité.

8. Soutenir et aider les mécréants contre les musulmans. C’est le soutien cité dans la parole d’Allah: {Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs} (AL-MA-IDAH: 51).

le soutien est autre que l’alliance en effet l’alliance c’est l’affection, la camaraderie et l’amour, elle est considérée parmi les grands péchés sans atteindre le degré de mécréance; alors que le soutien c’est l’assistance et l’aide contre les musulmans tel est le cas des hypocrites; quiconque soutient les mécréants pour un but matériel, il risque un grand danger.

9. Quiconque croit que certaines personnes peuvent se permettre de ne plus obéir à la loi de Mohamed (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) est un mécréant. Car la législation islamique envoyée avec Mohamed est dominante au détriment des autres législations et les annule et Allah n’accepte ainsi que l’islam. Il dit (Gloire à Lui): {Certes, la religion acceptée d'Allah, c'est l'Islam}
(AL-IMRAN: 19).

Il dit aussi: {Et quiconque désire une religion autre que l'Islam, ne sera point agrée, et il sera, dans l'au-delà, parmi les perdants} (AL-IMRAN: 85).

Il dit aussi: {Dis: “Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. 31. Dis: “Obéissez à Allah et au Messager. Et si vous tournez le dos...alors Allah n'aime pas les infidèles!32} (AL-IMRAN: 31 - 32).

(Paix et bénédiction d’Allah sur lui) dit: (Par Celui qui détient mon âme dans Sa main, il n’y a pas un homme qui entend parler de moi, qu’il soit juif ou chrétien, puis qui meurt sans croire en ce qui m’a été révélé sans qu’il ne soit parmi les gens de l’enfer) [Rapporté par Mouslim].

Parmi les exemples de ce que prédisent certains ignorants, la possibilité de leurs alliés de ne pas suivre ni obéir Mohamed (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) ; cela est une véritable mécréance, il est considéré un abandon de l’islam.

Si le cœur n’est pas droit, ne se dirige pas à Allah et ne se détourne pas d'autrui, il sera mécréant.

Celui qui se détourne totalement de la religion d’Allah, ne l’apprend pas et ne l’applique pas est un mécréant; de même, celui qui détourne totalement de la pratique de l’islam et se suffit de sa mécréance et lorsqu'il est appelé à l’islam ou il est invité à l' apprendre, il renonce et il refuse, ou bien il a appris l’islam mais s’est détourné de sa pratique et de son acceptation, celui-ci est un mécréant.

Dans ces annulatifs, Il n’y a aucune différence entre le sérieux, le plaisanteur et l'effrayé lorsqu' ils les commettent par préméditation et en connaissance excepté celui qui est sous contrainte avec menace, celui-ci il les répond seulement par sa langue selon la parole d’Allah: {Sauf celui qui y a été contraint alors que son cœur demeure plein de la sérénité de la foi - mais ceux qui ouvrent délibérément leur cœur à la mécréance} (An-Nahl: 106).

Celui qu’on contraint à la mécréance et la pratique par satisfaction est un mécréant car il lui a ouvert délibérément son cœur et celui qui l’a fait pour écarter un danger de mort alors que son cœur est plein de foi, celui-ci est encore croyant et sa foi n’est pas touchée selon la parole d’Allah (Gloire à Lui): {A moins que vous ne cherchiez à vous protéger d'eux} (AL-IMRAN: 28).

La science est un arbre qui affruite toute mœurs magnifique, toute œuvre vertueuse et toute qualification louable. Par contre, l’ignorance fructifie toutes mauvaises mœurs et tout attribut censuré.